rester-amie-avec-son-ex-tropgentillefille-com

Amie avec son ex, bonne idée ?

Ça fait pas longtemps que c’est fini, et on en a bien envie, d’être amie avec son ex. Après tout, on a partagé tellement de choses, bons et mauvais moments, que ne pas se perdre complètement de vue est presque une évidence. Mais est-ce vraiment une bonne idée ?

Et si on restait amis ?

Parfois il y encore l’appart en commun, les enfants, plein de choses à régler, et la séparation se passerait tellement plus facilement si on devenait bons copains, à défaut d’être un couple.

Sans compter, si on en pince toujours pour son ex, que continuer à le voir le fera peut-être revenir vers nous ? Un jour ou l’autre, le faire changer d’avis ? … du moins, c’est ce qu’on se dit.

Juste amis, vraiment ? On lui envoie de messages de temps à autre, on se pomponne quand on le voit, on n’arrête pas d’y penser. Nouvelle garde-robe post-rupture, espionnage sur Facebook. On demande des nouvelles « l’air de rien » à ses amis …

En fait ; on ne veut rien lâcher. Mais le harcèlement n’est pas précisément la meilleure option si on veut le récupérer !

Amie avec son ex : on en pense quoi ?

Entre une rupture subie ou désirée, la différence est capitale. Si vous n’étiez pas demandeuse, vous avez certainement toujours des sentiments pour lui. Dans le cas contraire, c’est lui qui en a toujours pour vous et une amitié ne peut pas démarrer sur des bases sincères.

Cette amitié factice peut devenir un véritable enfer pour celui des deux qui est forcé de jouer la comédie mais qui entretient l’espoir d’une réconciliation. Alors, mieux vaut se poser les bonnes questions, honnêtement : quels sont mes sentiments à son égard ?

Etre encore attachée à lui, c’est normal, mais n’est-ce pas toujours de l’amour ? Or, quand il y a toujours de l’amour, il ne peut y avoir d’amitié.

Pas encore.

Parfois, il arrive que le couple se sépare d’un commun accord. L’amour a été consommé jusqu’à la fin : les partenaires en sont conscients tous le deux, l’acceptent, et n’ont aucun griefs l’un vis-à-vis de l’autre. Pourtant, tout lien n’est pas mort, alors pourquoi s’obliger à ne plus se voir ? C’est un cas de figure typique où une réelle amitié sans faux-semblants peut s’installer. Souvent, elle est même enrichissante.

Amis et ex : mieux vaut attendre

Et laisser passer du temps avant d’envisager une relation platonique. Parce que tant qu’on n’a pas véritablement accepté la rupture, entretenir un lien ne fera aucun bien. Pour la digérer, il faut accepter que l’on va passer par des phases difficiles, ne pas nier sa souffrance : le manque, les humeurs changeantes, les crises de larmes inopinées, l’envie de l’appeler, le déni, la jalousie…

Même si ces émotions sont très désagréables, qu’on a l’impression qu’on ne les surmontera jamais, n’oublions pas qu’un jour ça passe. Un jour, on se réveille et on arrive à y penser avec sérénité.

Et c’est à ce moment-là seulement qu’une amitié avec son ex est envisageable : quand on se sent apaisée, quand le deuil est terminé. Comment le savoir ? Parce qu’on n’est plus dans l’émotionnel en pensant à lui : ni colère, ni tristesse. On envisage une relation avec quelqu’un d’autre, bref, la période de crise est passée.

Vouloir être amie avec son ex, à tout prix ? N’était-ce pas un réflexe de survie dans le feu du drame, mais qui perd de son attrait, aujourd’hui que vous allez mieux ? …

Rien ne nous oblige à rester amis, on peut juste garder des relations cordiales, sans devenir son confident. L’important, c’est le respect que l’on se doit entre deux êtres qui ont passé de longs moments ensemble. Mais aussi, et surtout, c’est de garder la capacité à s’ouvrir à d’autres rencontres et à y croire encore.

Et vous, restez-vous amie avec vos ex ?

Vous souhaitez partager vos astuces, poser des questions ? N’hésitez surtout pas à laisser un commentaire juste en bas de l’article. Partager, c’est bon pour la santé !

6 Comments

  1. Personnellement, mon ex est mon meilleur ami. Mais tout est clair entre nous, le plus difficile c’était de le faire comprendre à mon copain.
    Mais il n’y a plus rien entre nous, j’adore sa nouvelle copine et j’ai déjà passé plusieurs jours chez lui sans que cela ne pose problème à mon copain, ou à sa copine.
    C’est une relation très forte car nous avons vécu beaucoup de choses ensemble, il me connaît mieux que personne 🙂
    Je suis totalement d’accord avec toi, il faut quand même laisser passer la rupture au risque de tout confondre !

  2. Non, pas possible pour moi. Surtout si la relation a été très forte, je préfère couper court car pour moi, l’histoire reste. Les choses racontées, l’intimité, on ne peut pas oublier aussi facilement. Après, je sais que ça fonctionne pour certains donc… Pour moi, ce n’est pas le cas 🙂

  3. Très touchant ton article car il montre combien une séparation peut être douloureuse. Ce qui est certain c’est que, comme tu le dis très justement, le temps du deuil est nécessaire après une rupture. C’est le temps de l’acceptation qui ouvre la porte sur un nouvel avenir sentimental. Ensuite, et si tout est bien clair pour chacun des deux partenaires séparés, à eux de voir si une amitié est possible. Toutefois, cette décision doit aussi s’harmoniser avec le ressenti des nouveaux partenaires qui doivent, de leur côté, accepter sereinement cette relation.

  4. Coucou ! Moi, je pense que cela peut être possible dans quelques cas. Tout dépend de la qualité des relations avant. Perso, je préfère couper les ponts et ne plus être en contact et rejoins plutôt le commentaire de Windy.

  5. Je fais partie de celles qui pensent qu’une ambiguïté existera toujours lorsqu’on a été intimes avec un homme et que c’est fini… Je n’y crois pas.

  6. Intéressant de constater que nous avons toutes des avis – et expériences, sans doute – qui divergent sur la question… merci pour votre partage, en tous cas.

Leave a Reply

*