Le ghosting

Le ghosting ou l’art de disparaître

Avec la modernité, les rituels de rupture ont évolué. Une évolution qui pourrait se résumer ainsi : je suis venu, on a conclu, j’ai disparu. Le ghosting, c’est l’art de vous zapper vite fait, bien fait !

Sur un forum de discussion, on tombe sur le témoignage de Sarah, jeune trentenaire, qui raconte son expérience : j’ai fait la connaissance de Fabian sur un site de rencontre. Après plusieurs échanges chaleureux et enthousiastes, on finit par se donner rendez-vous pour discuter en face à face, dans un café … sauf que … Sarah reste plantée là, à attendre et laisser plusieurs messages sur son portable. Rien. Évanoui. Elle finit par rentrer chez elle et constate qu’il l’a retirée de ses amis sur Facebook. Bref, Sarah a bien été « ghostée » : éliminée digitalement après une rencontre (qui dans ce cas, n’a même pas eu lieu dans la vie réelle).

Le ghosting, c’est quoi ?

Du terme anglais « ghost » : fantôme, le ghosting est une forme de rupture rapide et sans explication, qui consiste à disparaître complètement du jour au lendemain. Mode opératoire utilisé par certains people, puisque c’est ainsi que Charlize Theron a quitté Sean Penn : en disparaissant purement et simplement de son univers.

Plus de réponses, plus aucun signe de vie !

Selon une interview accordée par le psychanalyste Jean Charles Bouchoux pour l’Obs, le fait de disparaître met le partenaire devant le fait accompli et rend la rupture indiscutable, non négociable. L’autre n’a pas la possibilité d’argumenter, il se voit dans une situation de silence imposé. Les ghosters sont le plus souvent de personnes immatures et incapables de solutionner les choses en tant qu’adultes, ajoute le psychanalyste .

Ce type de rupture est plus difficile qu’une rupture classique : se voir nié(e), dans l’incapacité de réagir est destructeur pour l’ego et l’on a souvent du mal à s’en remettre. Sans oublier qu’il est compliqué de savoir si on a été ghosté(e) ou pas : sans nouvelles du jour au lendemain, comment distinguer s’il s’agit d’une rupture, d’un froid, ou bien d’un problème de communication ?

Ce mécanisme a-t-il un lien avec l’explosion des rencontres sur le Net ? C’est l’avis de beaucoup d’observateurs. Nous évoluons aujourd’hui dans une société du toujours plus vite, où l’on ne laisse pas à la relation le temps de se développer. La facilité des rencontres sur le Net font que les mœurs en matière de rencontre ont évolué, et pas toujours dans le bon sens. A quoi bon se donner de la peine puisque d’autres candidat(e)s sont facilement disponibles ? On prend, on jette, on passe à autre chose.

Comment se reconstruire après un ghosting ?

Sans nouvelles depuis quelque temps, on se doute que quelque chose cloche. On a envie d’avoir une explication, ce qui est légitime et on garde un œil sur les réseaux sociaux de son ex. C’est pourtant une mauvaise idée, si on veut permettre au deuil de se faire. C’est là qu’il va falloir être forte et privilégier la rupture totale de contact, nous aussi. Parce que l’épier sur le Net, c’est garder un lien et le laisser exister dans un coin de sa tête.

Parce que comme expliqué dans « pourquoi il appelle pas« , un homme qui veut vous contacter le fera. S’il ne vous contacte pas, c’est qu’il n’en a pas envie. Dur à avaler parfois, mais mieux vaut en être consciente.

Enfin, on prend le temps de se rétablir : prendre le temps d’être triste, d’accepter la perte, avant d’être à nouveau prêt(e) pour une autre rencontre.

Morale de l’histoire :

On y doucement, pour toute relation naissante. On ne s’emballe pas, on prend le temps de découvrir l’autre, de voir à qui on a vraiment à faire, et s’il nous mérite. Ça devrait être le credo de toute trop gentille fille qui se respecte, non ?

Et vous, avez-vous déjà été ghostée ?

Vous souhaitez partager vos astuces, poser des questions ? N’hésitez surtout pas à laisser un commentaire juste en bas de l’article. Partager, c’est bon pour la santé !

19 Comments

  1. Le ghosting c’est moche! C’est tout ce que j’ai à dire… (non, je dois ajouter que c’est une attitude très lâche)

  2. Mistigriffe

    C’est lâche et c’est assez symptomatique de notre époque connectée…

  3. Il me semble que le ghosting existait avant le net comme par exemple un arrêt de correspondance sans raison.
    Le net a sans doute décuplé cette pratique, le rapport humain pouvant se liker au si vite que d’être unliker. ..
    Il faut garder en mémoire que dans 99 % des cas le net est virtuel

  4. Oh là là mais quelle horreur!! je ne connaissais pas le terme et heureusement que cela ne met jamais arrivé! mais cela ne doit pas être évident d’être quitté de cette manière surtout si l’on ne s’y attend pas! la communication c’est pas évident pour tout le monde et alors qu’on vit une époque ou l’on est hyper connecté, les outils mis à notre disposition peuvent également devenir des nuages pour prendre la fuite facilement!!!! bon courage à celles et ceux à qui c’est arrivé!!

  5. Mistigriffe

    Bien d’accord ! 😉

  6. C’est moche et c’est le genre de trucs qui bousillent l’estime de soi… qui n’est déjà pas évidente à acquérir lorsqu’on est encore jeune.
    Article super intéressant! Merci

  7. nat

    ce que je vis en ce moment et c’est juste insupportable…
    Après 1 an et demi de relation et plein de belles paroles (2 semaines avant il me parlait achat de maison pas et enfant… il m’a ensuite dit qu’il avait des soucis au travail, qu’il n’allait pas bien et qu’il avait besoin de se retrouver un peu mais que ce n’était qu’un break, que je ne devais pas m’inquiéter…)
    il est venu récupérer ses affaires quand j’étais au travail et ne m’a plus donné signe de vie….
    ça fait 1 mois et demi et je n’arrive pas a accepter… comment faire le deuil?
    Peut il ouvrir les yeux un jour et me donner ces explications?

  8. Ça doit être insupportable, en effet ! As-tu eu un début d’explication ? A mon avis, à ce stade, il ne saurait pas t’en donner de claire car il n’y en a pas. Il s’agit sans doute d’une réaction « épidermique » à l’idée de l’engagement. Je le pense d’autant plus qu’il venait juste de te parler de maison et de bébé.
    Si j’étais toi (c’est dur, je sais !) mais ne le poursuis surtout pas. Laisse-le se retirer et fais, toi aussi, la morte. Il y a des chances pour qu’il revienne « tâter le terrain » d’ici un temps. Si c’est le cas, ne te montre pas empressée de recommencer la relation.

    De toutes manières, il faut voir si tu auras encore envie de le reprendre s’il revient et après t’avoir causé autant de souffrance…

    Beaucoup de courage !

  9. nat

    Bonjour,
    merci pour ta réponse,
    le probleme avec ce type de situation c’est que tu ne déconnecte jamais tu es tout te temps en train d’essayer de trouver un sens à tout ca….
    Je sais bien que la finalité est la même il est parti, il ne veut plus être avec moi …
    Mais dans notre dernière discussion il m’a dit qu’il n’allait pas bien et il avait les larmes aux yeux, c’est qqn qui n’exprime jamais ce qu’il ressent, quand il va mal il s’isole par peur je pense de se dévoiler et donc de devenir vulnérable…
    Donc lors de cette dernière discussion il me dit qu’il ne va pas bien, qu’il a des problemes au travail et peu de temps après je vois qu’il a mis sa maison en vente (il ne vivait pas dedans, officielllement chez ses parents mais très souvent chez moi) et he ne comprends pas pourquoi… La seule chose qui l’empéchait de vivre dans cette maison c’était moi…
    Voila à quel point j’en suis, à essayer de tout interpréter, alors qu’il aurait été tellement plus simple qu’il me dise juste qu’il n’a plus de sentiment ou tout autre raison.
    Je suis juste épuisée de penser à ça tout le temps et d’attendre encore qu’il me refasse un signe

  10. Je pense qu’il n’y a pas de vraie raison, et qu’il n’a pas vraiment d’explications à te donner, car c’est un gros passage à vide, un pétage de plombs, une crise existentielle.
    Reste dans ton coin, essaye de ne pas y penser (…. !!!), occupe-toi au maximum pour l’instant et VIS pour toi.
    Mon petit doigt me dit qu’il reviendra vers toi si tu ne le poursuis pas.

  11. nat

    c’est ce que j’essaye de faire, je sors avec mes amis je fais du sport je m’occupe je fais des démarches aussi pour travailler sur ma confiance en moi et depuis qu’il est parti je ne lui ai envoyé qu’un message une semaine apres donc je ne pense pas lui avoir trop montré que je lui courrais après… mais c’est très très difficile….

  12. Coucou! Je découvre ton blog grâce à Fesse de bouc t j’aime beaucoup! Je ne connaissais pas le Ghosting. .. tu m’en apprends sur le sujet! Bises…

  13. Merci…pas cool, le ghosting !

  14. Anonyme

    J’ai vécu une relation passionnelle durant 3mois et le jour « J » de nos 3mois j’ai reçu son dernier sms depuis plus rien … Dans un premier tps j’ai cherche à avoir une explication jusqu’à me rendre chez lui pour l’obtenir mais porte close … Sa seule explication par téléphone (Dans certains cas les appels masqués peuvent servir) a été que je prenais trop les choses à cœur (et encore après avoir batailler) … Depuis je ne vis plus je survie, je suis mm partie me ressourcer dans ma famille mais rien n’y fait … je ne sais plus quoi faire pour me le sortir de la tête et avancer … Des conseils ??

  15. Ouistiti

    Bonjour,
    En décembre cela fera 1 an que « mon chéri » m’a largué sans explication. Le jour même où nous en étions à nos 5 mois (oui c’est peu je sais), j’ai eu le malheur de le lui faire remarqué et de là plus un seul mot, silence total. Il m’a laissé dans l’angoisse puis la douleur la plus totale, sans remord, tel le gros lâche qu’il est.
    Bien sûr je n’ai jamais eu de raison à ça, juste une disparition. Énormément de mal à ne plus y penser, car ça tourne en boucle dans ma tête encore maintenant et malgré les sourires que j’affiche, il m’a anéantie.
    J’en suis arrivée à éprouver de la haine pour ce gars et à vouloir le revoir pour lui parler en vrai et savoir, malheureusement une bonne distance nous sépare et je ne me suis toujours pas décidée à faire le trajet.
    Tout cela ma fatigue vraiment car je ne trouve pas de solution pour l’oublier.

  16. Un parfait exemple de Ghosting : disparition soudaine sans donner d’explications. Beaucoup de mal à s’en remettre pour celui ou celle qui en est victime, à qui on laisse se poser toutes les questions… vraiment désolée pour toi et merci pour ton témoignage courageux.

  17. Marie

    Bonsoir, je viens de decouvrir le ghosting a mon insu! J’ai eu une petite histoire avec un gars. Nous avions etabli, que notre histoire resterai legere, et je pensai que nous etions assez adultes et respectueux l’un envers l’autre pour discuter si sentiments ou envie de prendre d’autres chemins! On est resté ensemble que un mois! C’est pour dire. Le dernier jour de notre rencontre, on s’etait dit « a demain » apres une folle nuit. Et puis apres plus rien! J’ai meme cru qu’il lui etait arrivé quelque chose de grave et puis je me suis rendue a l’evidence qu’il m’avait ghoster! Meme si je n’avais pas de sentiments amoureux, ca m’a fait mal et j’ai commencé a me remettre en question! Alors je n’ose imaginer l’effet d’une telle chose apres plus de temps passé avec l’autre + sentiments! Bon courage a ceux qui ont subit cela! C’est vraiment tres moche et d’une lacheté.

  18. Bonjour Marie, et merci pour ce témoignage ! Il aidera certainement ceux qui l’ont vécu à moins se remettre en question (dans le cas du ghosting, bien entendu), car c’est très nocif pour l’estime de soi . Bonne continuation !

  19. Coucou ! Un comportement vraiment détestable mais qui ne m’étonne guère avec les rencontres sur le net /: Meri pour cet excellent article 🙂

Leave a Reply

*