il me quitte comment réagir

Il me quitte : comment réagir

Il va vous quitter, vous le sentez, c’est imminent. C’est le moment, c’est l’instant de mettre en pratique votre cours d’Aïkido mental, avec la technique du : ‘Ah bon ? OK, pas de problème !’

Il vous annonce qu’il a besoin de temps pour réfléchir ? Qu’il ne sait plus où il en est ? OK, montrez-lui où vous avez rangé sa valise. Pendant ce temps, vous avez déjà sorti ses slips et ses chaussettes de votre armoire. Un petit point d’interrogation se forme dans son cerveau : bizarre, vous n’avez même pas l’air fâchée !

Quand vous lui sortez : ‘Pas de problème, c’est ton choix ! ‘, trois points d’exclamation complètent le point d’interrogation. Bien entendu, vous restez courtoise et l’aidez à ranger ses affaires.

C’est dur, mais ….. on ne flanche pas. Si il a décidé de partir, on le laisse faire !

Pourquoi s’accrocher ne sert à rien ?

Quand un homme a décidé de vous quitter, les supplications n’y changent en général pas grand chose. Il va suivre son instinct : il est mal dans la relation pour l’instant, et a besoin de se retrouver dans sa bulle. Isolé. Protégé.

Évoquer les problèmes, les analyser et identifier les émotions, vous connaissez ? Oui, parce que c’est ce qu’on fait entre copines. Mais les hommes ne fonctionnent pas comme ça : quand il rencontre des difficultés, l’homme s’isole et ne veut pas en parler.

Il préférera y réfléchir et tenter de les régler seul, d’abord.

Parce qu’il déteste se sentir vulnérable et faible, sa première réaction sera la fuite, pour échapper à toute demande – bien légitime – d’explication. De toutes façons, il ne saurait pas en donner, car à ce stade, il n’est plus sûr de rien, il a besoin d’une période de retraite en lui-même. Pour savoir, pour comprendre, et sans culpabilité.

Il me quitte, je réagis comment ?

Ni scène, ni crise de larmes ? Mais c’est presque inhumain, ça ! C’est vrai, c’est très dur de garder son sang froid dans pareille situation.

Mais là, vous réagissez comme un homme :  vous gardez votre self-contrôle, votre dignité, votre orgueil. Et ces notions ont beaucoup d’importance dans leur univers.

Etre capable de réagir de cette manière permet de se maintenir dans l’estime de l’autre mais aussi dans votre propre estime, ce qui est préférable pour gérer la suite.

Les hommes veulent une partenaire sûre d’elle-même, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Cela n’a rien à voir avec la tendresse, la douceur, mais il s’agit de pouvoir faire preuve d’une certaine fermeté de caractère, quand il le faut. Vous l’avez sans doute déjà remarqué : les femmes autonomes les attirent comme des aimants et la dépendance affective a un fort effet répulsif.

En agissant de manière calme et posée, vous gardez sa considération et semez le doute dans sa tête. Il vous croyait accro à lui, et voila que vous réagissez différemment. Tiens, bizarre !

Du coup, se forme déjà une petite lézarde dans ses résolutions  : « Et si je perdais vraiment quelque chose d’unique ? »

Une fois parti, ne l’appelez pas. Il s’attend aux réactions féminines classiques, c’est à dire à être abreuvé de messages, or, à nouveau, vous réagissez de manière plutôt surprenante et … masculine ! Vous savez quun homme qui veut appeler, appelle et que s’il ne le fait pas, c’est qu’il ne le veut pas. Pour le moment en tous cas.

Parce vous lui avez laissé tout l’espace dont il avait besoin pour se retirer en lui même, parce que vous avez réagi avec fierté, parce qu’il se demande – à son tour – ce que votre silence signifie, il se pourrait bien qu’il repointe son museau d’ici quelques temps, histoire de prendre la température.

Points-clé :

  1. On réagit avec dignité, self-contrôle, on ne supplie pas
  2. On le laisse partir avec (un semblant de) stoïcisme et sans agressivité
  3. On ne l’abreuve pas de coups de fils ou sms (on garde en tête qu’un homme qui veut appeler appellera)
  4. Lorsqu’il revient prendre la température, on ne se jette pas dans ses bras
  5. S’il désire ensuite reprendre la relation, et que nous aussi, on ne va surtout pas trop vite

Et pour se motiver, on se répète ceci :

L’amour se nourrit de l’estime qu’il inspire.

Du courage ! 

Vous souhaitez partager vos astuces, poser des questions ? N’hésitez surtout pas à laisser un commentaire juste en bas de l’article. Partager, c’est bon pour la santé !

 

8 Comments

  1. Coucou 🙂 Je découvre ton blog et j’ai envie de dire wahou ! C’est une super idée de faire un blog qui permet aux femmes de trouver des réponses à ce qu’elles se demandent toutes 🙂 En plus tes conseils sont très bons, je me suis reconnue dans ton article pour mes anciennes relations. Honnêtement maintenant ce n’est pas le cas avec ma nouvelle relation et heureusement 🙂

  2. Mistigriffe

    merci pour tes commentaires et heureuse que cela soit utile !

  3. Just Cequejeveux

    On peut aussi dire à celui qui te dit qu’il veut rompre (si on l’aime) : « je ne suis pas d’accord, je crois en notre couple, nous avons tout pour être heureux et nous avons de belles choses à créer ensemble, laissons-nous une chance »…
    Merci pour tes articles ! Bises

  4. Mistigriffe

    De rien. Je pense que cela dépend également du type de relation, de sa profondeur, durée, etc. La situation est différente pour un histoire au long cours et une rencontre toute jeune encore.

  5. S’il y a bien une chose qu’il faut aimer plus que son mec, c’est sa fierté :p

    Léa-Marie

  6. S’il veut partir, qu’il parte! S’aimer soi-même, voilà la clé du succès en amour, à mon avis 😉

  7. Tu as tout compris…

  8. Coucou Betty 🙂 De précieux conseils pour celles qui l’ignorent 🙂

Leave a Reply

*