maternage-tropgentillefille-com

Le maternage

Quand on est une trop gentille fille, se surveiller est un travail de chaque instant, pour ne pas tomber dans le maternage. Vite vite, la cure de désintox !

Rhhooooo, il est si mignooon !!! Avec ses cheveux en bataille, l’air un peu timide, perdu … Comme il est distrait ! Ah là là ! Il a encore oublié d’appeler aujourd’hui ! Il est fort stressé pour le moment. Pas grave, je vais lui préparer son repas favori, ça lui fera du bien !

Et voila que vous tombez dans le syndrome de la « petite maman » : lui trouver des excuses et le materner.

Pourquoi le maternage n’est pas une bonne idée ?

On vient de le rencontrer…. on est sur un petit nuage et en bonne trop gentille fille, on a envie de lui témoigner notre affection. Pour cela, on donne de soi, on prend soin de lui par 1001 petits gestes, bref, on laisse libre cours à notre instinct maternel

Ce n’est pourtant pas une bonne idée : tout d’abord, même si votre chéri tout frais ne vous le dit pas, il pourrait bien se sentir étouffé par votre excès de bienveillance à son égard. Après quelque temps, il se demandera si la préoccupation que vous avez de lui ne révèle pas un profond manque de confiance en vous.

Et le manque de confiance en soi n’est pas précisément ce qui est le plus séduisant chez un(e) partenaire. Tout sentiment amoureux comprend une part de narcissisme : nous avons besoin d’admirer celui ou celle que nous avons choisi(e). Nous le rêvons autonome et capable de garder son propre univers. C’est ce qui suscite notre intérêt !

La femme maternante, elle, donne trop à défaut de se donner à elle-même. Elle surinvestit l’autre d’attentions et lui trouve toutes les excuses. Non seulement cela fait décroître l’estime de votre partenaire à votre égard, mais vous mettez en place une relation inéquitable qui risque bien d’être pesante à la longue.

Les mécanismes qui régissent une histoire amoureuse s’établissent souvent dès les premiers moments. Alors, que faire ? Ou plutôt, qu’éviter de faire ?

Not-to-do list :

  • Ne faites pas le ménage chez lui
  • Ne rangez pas ses affaires
  • Ne faites pas tout à sa place
  • Ne faites pas la cuisine pendant des heures
  • Mais surtout, préoccupez-vous d’abord de vous-même !

A vous d’être vigilante pour que votre relation soit équilibrée rapidement, pleine des petites attentions réciproques qui font le bonheur des couples de longue durée.

Et vous, maman, compagne ou maîtresse ?

Vous souhaitez partager vos astuces, poser des questions ? N’hésitez surtout pas à laisser un commentaire juste en bas de l’article. Partager, c’est bon pour la santé !

3 Comments

  1. Anonyme

    pas mal le menu !

  2. C’est hyper important ce que tu fais, ta démarche, ton « coaching du quotidien » pour ne plus tomber dans ses travers amoureux… pour « changer de fréquence » comme dit ma tante coach en développement personnel ! Je te découvre et ça me plait vraiment ! Bises belges ;D

  3. Mistigriffe

    Merci Laura. « Changer de fréquence », tu dis ? Bien formulé…

Leave a Reply

*