premier-pas-tropgentillefille-com

Le premier pas

Faire le premier pas, j’ose ou j’ose pas ?

N’ayez aucune crainte à être à l’initiative du premier pas vis à vis d’un homme. C’est même plutôt apprécié par la plupart, qui ont généralement certaines appréhensions à oser, par peur d’être rejetés. Beaucoup d’hommes confient qu’ils abordent bien moins qu’ils ne le souhaiteraient en réalité.

Ils savent pourtant qu’il est culturellement admis que c’est à eux d’initier la rencontre. Mais lorsque leur en vient l’occasion, le pour et le contre s’affrontent : « J’aimerais lui parler mais … et si je me fais rejeter, humilier ? » La crainte du rejet est si puissante dans la psyché masculine que bon nombre d’entre eux jettent l’éponge.

Alors, à nous de jouer !

Premier pas : comment le faire au mieux ?

On y va en délicatesse, en subtilité et … sans trop s’avancer non plus. Suivant les circonstances, on peut par exemple proposer une activité. On agrémente le tout d’un regard franc sans être insistant et surtout d’un joli sourire. On reste dans un esprit de simplicité et d’envie de « juste » faire connaissance, sans arrière-pensée précise, dans un but amical (enfin, on fait semblant, hein !).

Ce qui est tout à fait déconseillé par les hommes est une approche trop frontale, un peu agressive ou à connotation sexuelle. Les aborder avec un décolleté plongeant, un robe trop courte ou des œillades appuyées leur ferait rapidement tirer des conclusions qui n’iraient pas dans le bon sens (à long terme, du moins).

Classe, dignité et délicatesse !

Vous vous êtes lancée ? Très bien. Le premier pas, oui, mais pas le second. C’est le moment d’activer votre flair pour évaluer sa motivation à créer un lien entre vous : vous propose-t-il de vous revoir ? Vous demande-t-il votre numéro ? Cherche-t-il à vous recontacter ensuite ? S’il ne le fait pas, n’insistez pas.

La plupart des hommes savent très bien ce qu’ils doivent faire s’ils veulent une relation avec une femme, et son absence de réaction signifie qu’il n’est pas intéressé. Point.

Restez dans un registre traditionnel et rassurant pour lui. En ouvrant juste la porte à la possibilité d’une rencontre et sans vous montrer « pushy » par la suite, vous réalisez le premier pas idéal… la tête haute et sans regrets.

Points-clé : 

 • Osez faire le premier pas

 • Soyez naturelle, cool, spontanée

 • Ni trop timide, ni trop frontale

 • Sachez être sobrement sexy dans votre apparence

 • Proposez de le revoir pour une activité

 • N’insistez pas s’il ne saisit pas la perche que vous lui tendez. Tant pis !

Et vous, êtes-vous une adepte du premier pas ?

2 Comments

  1. a-m Thibaut

    Moi : pas moyen, trop timide et puis à un certain age, on est moins sure de soi.

  2. Carla D

    Je confirme, et suis à peu près sure, c’est presque toujours moi qui ait fait le premier pas, ou en tout cas, me suis adressée, bien en vue clairement pour leur proposée une suite (comme dans l’article quoi…).Au bout de parfois plusieurs rencontres, toujours rien: il vient juste: assister au spectacle( de se voir/sentir draguer)? se faire entretenir le temps d’une soirée? Se rassurer qu’il est capable (mais ne font rien d’entreprenant)…Dans mon cas cela s’est terminer: Oust, du balais monsieur…

Leave a Reply

*