les sites de rencontre

Les sites de rencontre

Une fois dans la vie active, faire des rencontres n’est plus si évident, passé 30 ans. Les sites de rencontre sont devenus LA référence. On se lance ?

Comment rédiger son annonce ?

En se présentant brièvement et en développant la partie sur les temps libres. Le but est de laisser transparaître le genre de personne que vous êtes. C’est à travers vos loisirs, vos passions que votre interlocuteur vous devinera, plus qu’à travers votre travail.

On soigne sa présentation : attention aux fautes d’orthographe ou de syntaxe. Celui qui visite un profil peu soigné aura vite fait de vous placer dans la catégorie des filles peu éduquées et attractives (sur le Net, on juge et on zappe très rapidement). Considérez votre profil comme un curriculum vitae et apportez-y autant d’attention.

Mettre un photo ou pas ? Oui, car il faut jouer le jeu. Mais pas n’importe quelle photo, car bien sûr, l’apparence compte (on est jugée d’abord sur la photo, puis sur l’annonce). Faites faire quelques photos de vous à votre avantage et utilisez les pour votre profil. Une photo de votre visage, souriant, et une photo en pied, dans votre environnement, en vacances, ou en train de pratiquer votre loisir favori. Cela donnera une bonne idée globale de qui vous êtes.

On n’affiche pas de photos aguichantes, comme ça se voit parfois. Ça c’est cata ! Afficher sa sensualité ne vous apportera que de mauvaises expériences. Donc pas de décolleté prononcé, pas de jupe trop courte ni d’attitude équivoque. Du simple, du beau, du naturel, bref, du charme !

On ne mentionne pas qu’on est à la recherche de l’homme de sa vie : classement direct dans la catégorie des filles désespérées ou de potentielles victimes. Pas besoin de mentionner non plus que votre ex vous a quittée, que vous êtes fauchée, que votre gosse est infernal. Évasive et relativement vague, c’est bien. Vous êtes à la recherche d’hommes avec qui échanger et plus si affinités. C’est suffisant.

Pas de connotations négatives : « Je n’aime pas, je ne supporte pas, il n’est pas question que..  » ou encore (pire !) : « Pas de plan Q ». Le but est de donner une image positive de soi, l’image de quelqu’un de bien dans sa peau et non de se faire passer pour quelqu’un qui en a bavé, bref, à fuir. On s’abstient de faire passer des sentiments négatifs et quant au fameux « plan Q », pas besoin de le mentionner, ça va de soi !

De même, n’expliquez pas trop en détail ce que vous attendez d’un homme, avec trop d’exigences. Tout homme correct sait comment il doit se comporter avec une femme. Faites plutôt comme si cela vous semblait naturel d’être traitée de la sorte.

Ça y est votre annonce est rédigée. Elle vous paraît correcte, sympa, conforme à vous même sans toutefois en dire de trop. Vous allez certainement être rapidement contactée une fois votre annonce mise en ligne. Une nuée de messages envahit votre boite.

Ça alors ! Quel succès !

Bon, sans vouloir refroidir votre optimisme, sachez que c’est systématique avec les nouveaux profils féminins. Il s’agit d’ailleurs bien souvent de copier-collers envoyés à toutes les nouvelles inscrites.

Ne vous montez donc pas la tête et prenez le temps d’inspecter à qui vous avez à faire.

A quoi faire attention sur les sites de rencontre ? 

Si elle est mentionnée, à sa date d’inscription. La durée ne signifie rien en soi mais peut déjà vous donner une idée de celui qui vous intéresse. Généralement, la plupart des gens qui n’ont pas fait de rencontres à leur goût ne restent pas éternellement inscrits. Cela vous donne donc des informations sur ses intentions…

Perso, je fais attention à l’annonce et à sa rédaction (qui me renseigne sur l’éducation), à l’atmosphère qui se dégage de ses photos, mais aussi à ses lectures et ses films préférés. Ce sont de bons indicateurs de personnalité. Souvent, on est ce que l’on aime, du moins en partie.

Ça y est, après avoir épluché plusieurs profils, vous avez repéré celui qui vous plaît. J’ai parlé avec pas mal d’abonnés aux sites de rencontre : ils m’ont confié qu’ils étaient peu contactés par les femmes (même des types pas mal du tout !). Beaucoup ont peur de faire le premier pas car ils craignent d’être mal considérés ou vus comme des harceleurs. Vous l’avez sans doute remarqué, les hommes ont perdu confiance en eux dans le domaine de l’approche. Alors, n’hésitez pas à le faire. Le premier, hein, pas les dix suivants !

Rester un peu dans le flou, ne pas trop se raconter du premier coup : excellente option ! Dans le fond, vous ne savez pas encore à qui vous avez à faire, ni quelles sont ses intentions. Sans tomber dans la parano, ne le croyez pas sur parole s’il vous déclare chercher la femme de sa vie (il ne précise pas qu’il compte les essayer toutes avant de faire son choix). Ne soyez pas trop vite séduite ou en confiance. Par contre, vous pouvez le croire s’il vous dit qu’il ne recherche pas de relation sérieuse. Tenez-vous le pour dit et passez votre chemin.

Il ne vous pose quasiment pas de questions sur vous ? A moins qu’il ne soit un grand timide, pas bon signe ! C’est sans doute que vous ne l’intéressez pas mais qu’il vous garde au chaud, au cas où il ne trouverait rien d’autre.

Ne répondez pas immédiatement à ses messages, et laissez passer quelques heures ou un jour. Ne soyez pas en demande, prenez toujours votre temps avant de répondre, pas de précipitation. Le désir vient du manque, alors on l’entretient. S’il ne vous répond pas, ne le relancez surtout pas et passez à autre chose. Il vous répond après 2 jours ? Prenez, vous aussi, votre temps !

Pour éviter que la rencontre ne se fantasme virtuellement, une fois que le contact est établi, matérialisez rapidement le lien. Allez boire un café, voir une expo, bref, fréquentez le physiquement sans trop attendre.

Soyez attentive à ce qui se cache derrière les mots. Un homme se livre souvent plus en début de relation sur ses histoires passées et la manière dont il les a gérées déterminera sans doute la sauce à laquelle vous serez mangée. Sachez directement traduire son vocabulaire politiquement correct. S’il vous dit : « Je suis quelqu’un de très festif », comprenez : « Je sors tout le temps et j’ai un penchant pour l’alcool ». « Je suis très sociable » ne signifie pas nécessairement qu’il viendra dîner avec plaisir dans votre famille, mais plutôt que vous risquez de voir débarquer régulièrement ses potes…

On en est juste au début, donc pas de reproches. On ne se comporte pas comme si on se connaissait depuis toujours (un homme humilié a tendance à déguerpir). On reste dans la délicatesse et la légèreté et on se relit avant avant d’envoyer.

Les liens noués via le Net étant très superficiels, ne vous y investissez pas trop. Voyez cela plutôt comme un jeu, qui portera peut-être ses fruits, ou peut-être pas. C’est d’ailleurs souvent lorsque l’on met un peu de distance entre soi et ses correspondants que les choses finissent par marcher.

Les sites de rencontre, ça peut être fatiguant de par son côté superficiel, surtout quand on est dans un recherche authentique. Mais on se rassure, il y a aussi des manières plus naturelles de rencontrer un chéri. Plus naturelles, moins sélectives et donc plus prometteuses sur le long terme.

Et vous, quelles sont vos expériences en matière de sites de rencontre ?

Vous souhaitez partager vos astuces, poser des questions ? N’hésitez surtout pas à laisser un commentaire juste en bas de l’article. Partager, c’est bon pour la santé !

 

5 Comments

  1. Moi qui suis une grosse bosseuse, je n’avais plus le temps de faire de rencontres et les amis de mes amis ne m’intéressaient pas. Je me suis connectée à un site de rencontres, j’ai échangé quelques phrases avec un homme que je trouvais charmant et original (en photo au Pérou avec un âne)… mon profil n’était même pas encore activé. On s’est rencontrés le lendemain « à l’arrache » pour boire un verre… C’était il y a 7 ans, nous sommes toujours ensemble et nous avons une jolie petite fille de 2 ans ! 🙂 J’ai désactivé mon compte le lendemain, avant même qu’il ne soit accepté par les modérateurs !

  2. Décidément tu vises toujours dans le mille entièrement d’accord avec toi ! Et les photos aguichantes y a rien de mieux pour attirer les hommes qui ne cherchent rien d’autre… et faire partir « l’homme de sa vie » en courant (d’ailleurs il est sur ce site lui ?)

    Des bisous !

    Léa-Marie de http://www.mysweetcactus

  3. A mon avis, non, il n’y est pas. Il est (au choix) : à l’église/ au supermarché/ à la fac/ présent au mariage de la petite cousine.

  4. Prédestination ? En tous cas, voila une affaire rondement menée ! 😉

  5. Bonjour,

    J’ai effectivement de nombreuses connaissances qui on rencontré leur partenaire de vie sur des sites de rencontres. Mais il n’est pas toujours évident d’adopter la bonne attitude et de s’y sentir à l’aise. Tous tes conseils me semblent bien avisés. Surtout celui de rapidement matérialiser la rencontre.

    Je rajouterai juste une chose : être directe sur nos aspirations. Histoire de ne pas perdre de temps à parler avec quelqu’un qui ne nous convient pas.

    « Je cherche une relation sérieuse et j’aimerais avoir des enfants. » Une bonne manière de faire fuir les évitant et les phobiques de l’engagement. 😉

    Merci pour cet article.

Leave a Reply

*