pas gentil avec vous

Pas gentil avec vous ?

‘T’as pas un peu grossi, toi ? A ta place, je ne mettrais pas ce jeans- là. Faudrait penser à un régime, non ?’… Bref, il n’est pas gentil. Comment réagir ?

Parfois, par peur du rejet, peur de perdre ou simplement par lassitude, il se peut que vous laissiez passer des remarques peu amènes à votre égard. En trop gentille fille, vous lui trouvez des excuses  et le laissez ne pas être sympa avec vous.  Pourtant, ce n’est jamais une stratégie payante à long terme : accepter de ne pas être bien traitée, c’est ouvrir la porte à des dérives qui peuvent aller crescendo.

Ne pas être gentil, c’est quoi ?

Il n’y a pas que les violences physiques qui peuvent être considérées comme de la maltraitance, bien que cela soit la plus extrême, et surtout, visible. D’autres signes doivent vous alerter sur ce qui risque de faire basculer votre vie dans un enfer.

Dans son essai : les 15 signes avant-coureurs de la violence psychologique, l’auteure Violaine Guéritault cite les éléments suivants : il parle de manière condescendante de vous ou de ses anciennes compagnes, il vous manque de respect, vous humilie, vous rabaisse, il veut tout maîtriser, est possessif, se déresponsabilise de tout (ce n’est jamais de sa faute), est très égocentrique, vous met la pression pour obtenir des relations sexuelles ou encore cherche à vous intimider quand il est en colère.

Si celui que vous fréquentez rassemble plusieurs de ces caractéristiques, soyez sur vos gardes car vous pourriez bien vous engager dans une  relation toxique.

Heureusement, il y a des comportements moins destructeurs au sein des relations, sans réelle volonté de nuire, de manipuler, mais désagréables quand même. Si votre nouveau (ou moins nouveau) chéri devient pénible, il est tout de même utile de savoir comment réagir pour ne pas laisser s’installer de mauvaises habitudes.

Il n’est pas gentil, je fais quoi ?

Fiez-vous à votre instinct car en amour, la première impression est souvent la bonne. S’il se comporte mal avec vous, il n’y a aucune raison pour que cela change, au contraire, ça risque d’empirer avec le temps.

S’il est en retard à un rendez-vous et ne vous a pas prévenue, attendez un quart d’heure puis partez. Ne donnez plus de nouvelles les jours suivants (ne l’appelez pas non plus pour lui demander des explications : un homme qui agit mal LE SAIT).

S’il vous rappelle pour une explication, laissez-lui le bénéfice du doute une fois, mais pas plus. Il s’attend à ce que vous cherchiez à discuter de ce qui ne va pas et à se voir abreuvé de reproches. Or, rien ne vient… bizarre…

Vos reproches n’auront aucun impact. Préférez l’isolement et ayez plutôt un comportement inattendu : si, jusqu’à présent, vous vous êtes montrée dépendante, devenez plus légère et désinvolte. S’il se montre indisponible pour passer des moments avec vous, cessez, vous aussi, d’être disponible et inventez des excuses.

Restez cordiale et surtout ne montrez pas que vous râlez. Si vous ne réclamez pas sa présence, cette réaction inattendue l’inquiétera. Il s’attend à être harcelé mais vous ne le faites pas, tiens… !

Laissez le doute s’immiscer et enregistrez ceci : les hommes ne réagissent pas aux paroles mais bien au manque de contact.

Ne le laissez pas vous diminuer, vous critiquer. Certains hommes testent les femmes et essayent de savoir si elles sont dépendantes affectivement d’eux. Faites la différence entre une critique constructive, faite avec empathie, et un jugement de valeur. S’il vous lâche une vacherie, répondez directement.

En cas d’inélégance, réagissez rapidement. Une fois que la dynamique est installée, il sera plus difficile de faire disparaître les réflexes acquis. Pas de crise de nerfs, pas de reproches : disparaissez quelques temps. Vous êtes désormais moins disponible, moins intéressée et faites-lui croire que vous vous éloignez de lui. 

Mauvais comportement = désintérêt et absence !

Points-clé :

  • Fiez-vous à votre instinct lors de la première rencontre
  • En cas d’inélégance, réagissez rapidement
  • Ne récompensez JAMAIS un mauvais comportement
  • N’ayez pas peur de le perdre, préférez être seule plutôt que traitée avec irrespect

Guidées par la peur dêtre quittées, les filles trop gentilles passent l’éponge sur des comportements irrespectueux, sur le refus de s’engager ou de s’investir : en devenant encore plus gentilles, plus complaisantes.

Pourtant, il faut accepter le risque de perdre !

La plupart des hommes l’admettent : ils connaissent cette faiblesse féminine. Ils sont même très intuitifs pour détecter celles qui espèrent quelque chose de sérieux et se plient en quatre pour l’obtenir, quitte à tout accepter.

Par contre, si vous connaissez les règles et que vous savez négocier en toute subtilité, vous pourrez modifier le cours d’une histoire. Car c’est pour la bonne cause, n’est ce pas ?

Vous souhaitez partager vos astuces, poser des questions ? N’hésitez surtout pas à laisser un commentaire juste en bas de l’article. Partager, c’est bon pour la santé !

4 Comments

  1. Anonyme

    Certains ne comprennent rien et sentetent encore plus. Alors comment faire?

  2. En quelques mots puisque je ne connais pas le détail de votre situation, je vous conseillerais de ne pas/ne plus chercher à en discuter avec lui, si c’est le cas. Les hommes réagissent AUX ACTES, PAS AUX PAROLES.

    Si votre relation est établie depuis un certain temps, et qu’il ne vous traite pas bien, il va falloir modifier votre propre comportement et faire en sorte qu’il sente qu’il peut vous perdre. Et il faut que cela soit vrai.

    Pour cela, travaillez votre confiance en vous-même (voir la catégorie : « confiance en soi ») et convainquez-vous que vous méritez mieux que ne pas être bien traitée.

    Ensuite, par exemple, partez de temps en temps, seule ou chez une amie. Reprenez une certaine indépendance.

    C’est seulement lorsqu’il sentira qu’il peut VRAIMENT vous perdre que son comportement changera.

    Courage

  3. Anonyme

    Aucune relation ne devrait se réaliser en dehors du respect mutuel et de l’envie d’aider positivement son partenaire. Le mépris, la moquerie, la mauvaise foi, le mensonge, l’abus de pouvoir ne sont pas, de toute évidence, les ingrédients de l’amour.

    Merci pour cet article Mistigriffe

  4. Aucune relation amoureuse ne devrait se réaliser en dehors du respect mutuel et de l’envie d’aider positivement son partenaire. Le mépris, la moquerie, la mauvaise foi, le mensonge, l’abus de pouvoir ne sont pas, de toute évidence, les ingrédients de l’amour.
    Merci pour cet article Mistigriffe

Leave a Reply

*