qui-sont-les-hommes-tropgentillefille-com

Qui sont les hommes ?

On peut toujours dire que tous les hommes ne sont pas comme ça. Bien sûr. N’empêche que bon nombre d’entre eux réunissent les caractéristiques suivantes. Quelques principes de psychologie masculine, pour mieux comprendre comment et qui ils sont.

Depuis l’enfance, l’homme est encouragé à agir, se dépasser, réaliser des objectifs, faire quelque chose de sa vie. On lui inculque ces principes pour le préparer à la mission de sa vie : être un homme. Pour avoir le sentiment de se réaliser entièrement, et avant de chercher l’amour durable, il cherchera dès lors à atteindre les objectifs suivants :

1. Qui il est (quelles sont ses aspirations profondes)

2. Ce qu’il fait (qu’est-ce qu’il accomplit)

3. Combien il gagne (quelle est sa valeur intrinsèque, comparé à ses pairs)

Ces trois principes doivent être relativisés au cas par cas ; un homme n’est pas l’autre et pour certains, l’argent aura moins d’importance. Il doit cependant être pris au sens symbolique car c’est la notion de valeur propre qui sous-tend le principe du « combien je gagne ». Il faut plutôt y voir le questionnement suivant : quelle place ai-je dans la société, quelle reconnaissance ai-je aux yeux de mes semblables ?

Dans l’univers masculin, la reconnaissance sociale et la réalisation personnelle ont un rôle important. Ils voient généralement les relations sociales de manière verticale : il est supérieur/inférieur à moi et les femmes plutôt de manière horizontale : elle est proche/éloignée de moi.

Dès lors, un homme cherchera à se réaliser en accord avec sa personnalité : ce que je fais, qui je suis. Tant qu’il n’y arrivera pas, il restera en mode « mission » et sera difficilement capable de se concentrer sur autre chose (vous notamment). Aimer et être aimé, oui. Mais d’abord : reconnu et respecté !

Malgré l’assurance affichée, leur ego est fragile et destructible. Ils sont beaucoup moins sûrs d’eux-mêmes qu’ils ne le laissent paraître.

Ils sont visuels : en matière d’attirance, les hommes regardent le physique en premier lieu. Cela dit, ils sont séduits par des physiques différents et ne pensez pas que seules les brindilles filiformes capteront leur attention. Les courbes généreuses d’une femme ne les rebutent généralement pas, au contraire, cette différence d’avec leur propre corps les attire.

Ce qui est par contre rebutant pour un homme est l’insécurité obsessionnelle des femmes concernant leur apparence. Pour eux, ce qui compte, c’est : un corps aux formes harmonieuses, une démarche et une gestuelle féminines, un sourire, une étincelle, une conversation intelligente et de l’humour, bref, du charme

Les hommes ont besoin de séduire : c’est loin d’être une caractéristique féminine. La société les encourage dans ce sens et valorise les comportements donjuanesques. Sensibles à l’opinion de ses semblables, les hommes – surtout les plus jeunes – aiment parler de leurs conquêtes en termes de scores et cherchent à en avoir un grand nombre pour flatter leur ego.

Une partenaire qui se soumettrait de manière inconditionnelle à leurs souhaits n’a aucun intérêt pour eux. Ils perdent rapidement pour elles toute estime et s’en détournent. Rien n’est moins attirant pour un homme qu’une femme qui le poursuit de ses assiduités. Au contraire, celles qui ne se laissent pas contrôler les attirent comme des aimants. Ce n’est pas une question d’apparence physique mais de personnalité. Ils veulent une partenaire sûre d’elle-même, être choisis par amour et non par besoin de sécurité ou encore pour « se caser ». Et c’est l’impression que l’on donne quand on veut que les choses aillent trop vite !

Quand une femme a des problèmes, elle veut en parler. Mais eux préfèrent s’isoler dans leur bulle et ne veulent pas y être dérangés.

Rupture ? Séparation ? Les hommes n’ont pas de problèmes pour quitter leur compagne en début de relation mais pas après quelques années. Ils sont moins souvent à l’origine d’une séparation dans le cadre d’une relation à long terme, qui, dans 2/3 des cas, est à l’initiative de la femme. Cela s’expliquerait par le fait que ces messieurs sont moins exigeants en ce qui concerne la qualité de la relation et ont des demandes plus stéréotypées (relations sexuelles régulières et bonne entente globale).

Les hommes ne comprennent pas toujours ce qu’ils ressentent et ont du mal à identifier la nature de leurs sentiments. De même, ils ne tombent pas amoureux de la même manière que nous, mais en suivant – graduellement – certaines étapes.

Faire l’amour tous les jours ? Voila une bonne idée… ! Dans une enquête, la plupart des sondés se disaient insatisfaits de la fréquence de leurs relations, trop rares que pour leur permettre de se défaire d’une surcharge quotidienne de stress. 

En matière de sexualité, les hommes ne disent pas aux femmes ce qu’ils pensent réellement. Dans ce domaine, les libertés ne sont pas considérées de la même manière suivant le genre et ceux qui se disent en faveur de la libération sexuelle de la femme se révéleront souvent d’un certain conservatisme lorsqu’il s’agira de la leur.

Alors, pour faire un bon bout de chemin avec lui, on ne passe pas trop vite à l’étape physique, au risque de passer pour celle que l’on garde en attendant de trouver mieux … et ce n’est pas notre but, n’est-ce pas ?

Points-clé :

  • Les hommes sont principalement visuels
  • Leur ego est beaucoup plus fragile qu’il n’y paraît
  • Les hommes sont préoccupés par leur valeur sociale
  • Ils règlent leurs problèmes en s’enfermant dans leur bulle
  • Ils n’apprécient que moyennement d’en discuter
  • Les hommes aiment les femmes qui ne se plient pas aveuglément à leurs souhaits

Vous souhaitez partager vos astuces, poser des questions ? N’hésitez surtout pas à laisser un commentaire juste en bas de l’article. Partager, c’est bon pour la santé !

 

1 Comment

  1. Même si chaque homme est unique, il y a du vrai dans ce portrait. Notamment sa difficulté d’exprimer son ressenti et cette propension à se retirer dans sa bulle dès qu’un problème le dérange.Merci pour cet éclairage.

Leave a Reply

*