relations-toxiques-tropgentillefille-com

Les relations toxiques

On peut parfois avoir tendance à se laisser embarquer dans des relations toxiques. En cause, notre grande sensibilité, mais aussi notre faible estime de soi. Comment s’en sortir ?

Définissons d’abord ce qu’est une relation toxique : relation déséquilibrée, nocive, caractérisée par un rapport dominant-dominé. Le chantage affectif et le contrôle sont présents du côté du « contrôlant » et la dépendance,  la honte et la culpabilité chez le « contrôlé ». Et pour le coup, cela concerne autant les hommes que les femmes.

Les effets de ce type de relation peuvent être multiples chez la victime : perte de confiance en soi, perte de vitalité et d’autonomie, effet de « lobotomisation » de l’esprit (je ne suis plus capable de penser par moi-même, d’utiliser mon esprit critique), sans compter des effets néfastes sur la santé physique : amaigrissement, insomnies, maladie et même risque de suicide !

Une relation toxique ne s’annonce souvent pas comme telle : les débuts sont prometteurs et les mécanismes destructeurs ne se mettent en place que petit-à-petit. On est pris dans un engrenage. La vigilance s’assoupit et notre esprit critique n’est plus capable de fonctionner correctement.

Notre petit curseur, celui qui nous aide à reconnaître une situation malsaine, est déréglé. On doute :  « Ce n’est pas possible… Il/elle est si agréable parfois …. Ça doit être moi ? ».

Plus difficile encore, lorsque l’entourage porte des jugements tranchés : « Si elle reste, c’est qu’il/elle est faible » ou encore : « A sa place, je serais partie depuis longtemps ». Pourtant, comme expliqué plus haut, l’emprise est subtile : un manipulateur injecte un poison qui à la fois détruit et rend dépendant. L’araignée a tissé sa toile autour de votre mental et ne compte pas laisser filer sa proie facilement…

Alors si vous êtes témoin ou dans la confidence d’un proche vivant une relation toxique, ne soyez pas dans le jugement. C’est l’écoute, l’empathie et la compréhension du phénomène qui seront les aides les plus précieuses !

Relation toxique ou pas ? C’en est une si :

• Vous ressentez un malaise intérieur

• Vous vous sentez humilié(e) ou rabaissé(e)

• Vous vous sentez gêné(e) par ses propos à votre égard ou à l’égard de vos proches

• Vous vous êtes progressivement isolé(e) de votre entourage

• Vous recevez des messages paradoxaux (demandes contradictoires et oppressantes)

• Ces messages vous mettent dans un état de confusion

• Vous perdez confiance en vous, en votre jugement

• Vous êtes constamment dans le doute

• Beaucoup de reproches vous sont faits et vous culpabilisez

Comment se sortir d’une relation toxique ?

Une relation amoureuse doit être un espace d’émancipation de soi, de confiance, de respect, de partage équitable et d’affection partagée.

Or, les mécanismes en jeu dans ce type de lien ne sont pas du ressort de l’amour mais bien de la manipulation et de la domination. 

On ne sort jamais gagnant d’une relation toxique, ni indemne, mais la prise de conscience est un premier pas vers la libération. Il va falloir en faire son deuil. Alors :

• Renouez avec vos ami(e)s, dont vous vous étiez peut-être éloigné(e).

• Racontez-leur ce que vous vivez, sans leur cacher la vérité.

• L’accompagnement est capital : faites vous aider par un psychologue, qui vous aidera à y voir clair, à déculpabiliser.

• Posez-vous les bonnes questions : « Ai-je envie d’être traité(e) de la sorte ? », « Est-ce vraiment de l’amour ? », « Qu’est ce que cette relation m’apporte, à part de l’insatisfaction et du mal-être ? », « Il/elle se montre si charmant(e) parfois, est-ce une raison pour accepter tout le reste ? » …

• Et persuadez-vous de ceci : non, les choses ne s’amélioreront pas grâce à votre patience ou à votre gentillesse. Les ex-victimes de manipulateurs sont unanimes : cela ne tourne JAMAIS en leur faveur !

Après cette phase de réflexion, vous vous sentirez sans doute plus assuré(e) pour quitter celui/celle qui fait de votre vie amoureuse un parcours de montagnes russes. 

Quitter peut être difficile, mais sachez que les victimes n’ont jamais regretté leur décision de rompre. Souvent même, elles se sentaient complètement soulagées ! En effet, lorsqu’une personne est sous l’emprise d’une relation toxique, sa capacité de jugement est amoindrie et elle perd confiance en elle-même, en la vie. Et en l’espoir qu’autre chose de meilleur attend ailleurs.

Fuyez sans regrets ceux qui ne savent pas vous rendre heureuse, avec qui l’amour ne ressemble pas à ce qu’il devrait : un sentiment gratifiant et épanouissant.

Et vous, avez-vous déjà vécu des relations toxiques ? Comment vous en êtes-vous sortie ?

Vous souhaitez partager vos astuces, poser des questions ? N’hésitez surtout pas à laisser un commentaire juste en bas de l’article. Partager, c’est bon pour la santé !

 

16 Comments

  1. Hello Mistigriffe ! Eh bien tu vois, je ne m’étais pas trompée sur ma précédente relation ! Heureusement, c’est TERMINEE. 😉

  2. Mistigriffe

    Sans même que tu aies eu besoin de lire cet article … ? Bravo, tu es un Chef !!!

  3. déjà vécue.. très très difficile de s’en sortir! surtout avec le chantage affectif et que la personne renverse les choses pour que tu te sentes coupable alors que non..
    je m’en suis toujours pas remise mais avec le temps, ça passe quand même
    Bisous

  4. Wendy DPeter

    Dur dur de lire ton article… cela me replonge dans cette foutue relation. Arriver à se dégager de l’emprise que l’autre opère sur vous est tellement difficile!
    Après cela, il faut etre bien entouré par des personnes qui ne vous jugent pas, un psy aide. Pour ma part, ce qui m’a surtout aidé c’est de lire énormément sur ce sujet. Cela à pu m’éclairer en comparant chacune de choses qu’il m’a fait subir avec des points importants des descriptifs de ce genre de personnes.

    Ton article est ben structuré, bravo et merci!

  5. Mistigriffe

    Merci Wendy.

  6. Mim

    j’ai connu, j’y ai cru, j’ai compru (ça c’est pour la rime) et j’ai rompu !!!

    À nos 1 an, j’ai voulu aller au front, pensant qu’il n’était pas bien, je m’en suis pris plein le front (pour ne pas dire la gu****)

    Quand j’ai cru comprendre, j’ai bien analysé mes sentiments, je me sentais nerveuse et mal à l’aise à l’idée qu’il arrivait, qu’il serait chez moi quand je rentre, de passer du temps seule avec lui, … Oui car évidemment ce genre de personnage est très – trop à la réflexion – agréable devant les autres donc vous passez encore plus pour une rabat-joie.

    Comme j’ai été promu au boulot – alors que lui ne voulait pas travailler – ça a renforcé mon idée que je valais effectivement qqch, du moins professionnellement. J’ai terminé la relation il y a bientôt 2 ans, il tente encore parfois de reconnecter … Mais jamais je ne saurais le supporter 1 minute de plus !

  7. Mistigriffe

    Tu as fait preuve d’un beau discernement, c’est plutôt rare …

  8. Mamie Staïle

    Tu es psy pour aussi bien connaître l’âme humaine ? Tes articles sont formidables… J’ai connu les hommes mariés, les neuneus, les instables, mais pas vraiment de toxique. Heureusement, car j’étais très mal dans ma peau entre 15 et 30 ans… ça aurait pu finir très mal.

  9. Mistigriffe

    Merci MamieS. Je ne suis pas psy, mais j’ai une formation en sciences humaines….
    Tu as eu de la chance car les personnalités toxiques recherchent inconsciemment les personnes plutôt mal dans leur peau ou peu sûres d’elles.

  10. La chanson « Hide away » de Daya me fait tellement penser à ton blog haha file écouter les paroles !

    Léa-Marie de http://www.mysweetcactus.com

  11. Wendy DPeter

    Je viens d’écouter aussi. Joli brin de voix, avec des paroles sensées! 🙂
    merci pour la découverte Sweet Cactus! 🙂

  12. Christian

    Est-ce que la Trop Gentille Fille pourrait traiter du cas des relations fusionnelles, relations qui sont à l’opposé des relations toxiques tout en ayant quelques points communs ?
    Elles sont plus rares mais tout aussi destructrices; la victime y perd sa personnalité, son âme et son entourage.

  13. Mistigriffe

    Merci pour ta suggestion. Je vais y réfléchir et m’intéresser au sujet ! 😉

  14. Coucou 🙂 Déjà connu aussi mais maintenant je les détecte 🙂

  15. JOETS

    A lire »le syndrome de tarzan »cela m a bcp aidé

  16. Merci pour ton conseil, qui aidera certainement les autres lectrices !

Leave a Reply

*