Les secrets des couples qui durent

Les secrets des couples qui durent

Ils sont ensemble depuis 10, 20, parfois 30 ans, dans une société où l’amour se vit entre unions et séparations. Et leur couple semble fonctionner : quelque chose les unit, qui nous échappe. Quels sont les secrets des couples qui durent là où tant d’autres échouent ?

Sur un forum, un couple de longue durée témoigne : la sexualité, ça compte, bien sûr. Mais ce n’est pas LE plus important. Au début, on ne parle pas, on fait tout le temps l’amour, puis avec le temps, le langage devient aussi important que la sexualité. C’est à ce moment-là seulement que le couple naît et s’inscrit dans la durée, explique ce couple, qui insiste sur le fait que pour que la relation tienne, il faut un mélange de magie et de travail, une attention minimum quotidienne à déployer pour l’autre.

Une entente physique, du dialogue et de l’attention ? Ça serait ça, la recette miracle ?

Ils ajoutent : l’ennui arrive, bien entendu, mais il faut accepter qu’il ne se passe pas toujours quelque chose, dans la vie. On apprend à le contourner avec de l’imagination, sans tomber dans trop de sérieux. En fait, il faut garder un peu son âme d’enfant !

Bref, ils sont amis en plus d’être amants. Les expériences vécues en commun, les obstacles rencontrés et des batailles menées de front les ont soudés face à la séparation. Dans le fond, c’est comme si ces couples-là vivaient mieux la fin de la passion pour un attachement différent. Ils l’acceptent et n’y voient pas la fin de leur histoire mais le début d’une autre étape dans leur vie amoureuse.

De l’amour-passion à l’amour-raison.

Chez les grecs anciens déjà, on connaissait les différentes formes que peut prendre l’attachement : l’Eros (désirs et plaisirs corporels), Storgê (l’amour familial), Philia (l’amour bienveillant et amical), ou encore Agapè (l’amour divin), étaient les formes d’amour distinguées par les philosophes. Un vocabulaire bien plus riche et plus nuancé qui a été refondu aujourd’hui en un seul terme, utilisé à toutes les sauces et censé représenter toutes les formes d’attachement.

Et c’est peut-être là une partie de la réponse : le mot « amour » n’est-t-il pas galvaudé à l’heure actuelle ? De « faire l’amour » à l’ « amour éternel », il y a une différence certaine. Pourtant, c’est le même mot qui est utilisé.

Les médias nous baignent en permanence d’images d’amour passionnel et idéalisé. Face à ces fantasmes, il peut être difficile pour un couple jeune d’accepter la perte de la passion. Ne nous faudrait-il pas être éduqués à l’amour ? Les grecs anciens, à nouveau, le faisaient bien. Sagesse oubliée ?

Les couples qui durent appliquent les principes suivants :

 • Ne pas tout prendre pour acquis : quand on est ensemble depuis un bon petit bout de temps, on se connait si bien que l’on tend à considérer l’autre comme soi-même. On manque parfois de retenue, on se dit que l’amour de l’autre nous est gagné, sans plus d’efforts à faire. Pourtant, pour entretenir une relation, il est important de ne pas trop la considérer comme allant de soi. N’oublions pas que l’autre est un individu libre de ses choix et susceptible de le porter sur une autre personne, un jour ou l’autre.

 • Continuer à faire l’amour : résister à l’usure en innovant, parce que la relation physique est capitale pour une bonne entente de couple. Surprenez-vous l’un l’autre, soyez créatifs et surtout réservez-vous des moments à deux, hors du stress du quotidien.

 • Ne pas se montrer blessant : quand on se dispute, et que l’autre nous tape sur les nerfs, tout est amplifié. On se laisse aller à dire des choses que l’on ne pense pas forcément. Mauvaise idée, parce que quand la dispute prend fin, ces mots blessants restent et la rancœur s’accumule. Il est utile de savoir prendre sur soi pour ne pas dépasser les limites d’une offense qui resterait indélébile. Apprendre à se retirer d’un conflit qui s’envenime, reporter le dialogue à plus tard est le meilleur des choix possibles.

 • Savoir s’excuser : pas toujours facile et pourtant nécessaire. Parce que non, les blessures ne s’effacent pas d’elles-même, avec le temps. Au contraire : elles restent tapies quelque part au fond. Prendre son courage à deux mains, savoir admettre qu’on a eu tort et s’excuser, c’est faire preuve de maturité et de respect pour le partenaire.

 • Entretenir son enfant intérieur : vous avez tellement ri ensemble, fait les 400 coups, c’est d’ailleurs ça, en partie, qui vous a soudé. Même si le quotidien est facteur de tension, de responsabilités diverses, ne le laissez pas prendre complètement le pas sur la petite fille et le petit garçon que vous êtes, au fond. Ces deux-là ont besoin de se reconnecter de temps en temps l’un à l’autre, de laisser éclater la fantaisie, la légèreté, le plaisir de vivre. Maintenir un certain degré d’excentricité dans son couple, c’est assurer le long terme. Ne vous privez pas de moments de folie : c’est le terreau fertile d’une union heureuse.

Et vous, quels sont les secrets de longévité de votre histoire ?

Vous souhaitez partager vos astuces, poser des questions ? N’hésitez surtout pas à laisser un commentaire juste en bas de l’article. Partager, c’est bon pour la santé !

8 Comments

  1. Bientôt 36 ans de vie commune.. je ne sais s’il y a de réel secret.
    La vie n’est pas un ciel bleu continu, alors prendre chaque jour avec le sourire et se réveiller à côté de l’autre c’est du soleil au quotidien

  2. Mon mari et moi, ça fait 15 ans. Il est mon meilleur ami.

  3. Merci pour ces conseils fort utiles. 5 ans de notre côté.
    Bisous à toi!

  4. Un max, de fun et de tendresse à vous deux !

  5. Jais cette discussion avec ma meilleure amie ! Le problème c’est qu’on rompt dès qu’on commence à s’ennuyer et qu’il y a plus de passion. Les couples qui durent ne vivent pas la passion en permanence ! Leur force c’est qu’il reste même quand elle n’est plus la (c’est un peu le cas de nos parents, grand parents etc.). Nous on est vraiment dans l’air du jetable : ton smartphone te fait plus rêver ? Hop tu passes à la nouvelle version au lieu de réparer un bug ou de relativiser sur le fait qu’il reste tout de même parfait pour ce dont tu as besoin !

  6. Je ne peux rien citer comme exemple propre..hum hum. Mais je me souviens de me grand-parents : 60 ans de mariage et lorsqu’ils se regardaient, il n’y avait que de l’amour dans leur yeux, un amour très fort! J’étais très jeune, mais ce dont je suis certaine c’est qu’ils dialoguaient beaucoup, et étaient très attentifs au besoin de l’un comme de l’autre.
    j’ai l’impression que notre époque est tout autre : beaucoup plus d’image préconçue de l’amour, de méthode de distractions dès qu’on s’ennuie un peu… et moins de dialogue. -_-
    Merci pour ce rappel de ce qu’est un vrai couple. 🙂

  7. Merci pour cet article qui fait du bien. C’est un sujet plutôt délicat à aborder mais tu le traite avec justesse.
    Je suis avec mon copain depuis presque deux ans (ce n’est pas énorme) et depuis le début presque on vit ensemble. Ce n’est pas toujours facile mais comme tu le dis on garde l’enfant qui est en nous (chacun s’équilibre car je suis du genre mamie contrairement à lui ahah) Et puis chose importante on reste des amants. Chacun de notre côté on cherche à nourrir la passion physique même si par rapport au début on privilégie la qualité à la quantité 🙂

  8. Vous avez tout compris, on dirait : amis, complices, amoureux et amants… la bonne alchimie 😉

Leave a Reply

*